A côté des orgues marines, il y a le " Salut au soleil ", construit par le même architecte, Nikola Bašić, en 2008. Sur la promenade Riva, une grande sphère au sol, qui s'illumine alternativement grâce aux cellules photovoltaïques ayant accumulé la lumière du jour et la nuit. Il faut venir une fois la nuit tombée, après le coucher de soleil pour découvrir ce jeu de lumières infini produit de manière naturelle. Les enfants courent après les milliers de faisceaux polychrommes, qui brillent et puis s'éteignent. Encore une idée géniale !

_DSC5764